AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Aimer ce n'est pas se regarder l'un l'autre, c'est regarder ensemble dans la même direction.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
InvitéInvitéavatar
MessageSujet: Aimer ce n'est pas se regarder l'un l'autre, c'est regarder ensemble dans la même direction.   Jeu 1 Sep - 21:48

Je errais dans les vastes couloirs de l'hôpital à la recherche de ma proie préféré, Hannah Campell. J'avais horreur de traîner ici, ça puait un peu plus le sang à chaque tournants, les chirurgiens avaient de la crasse pleins les doigts et même, des fois, des organes dans les mains et puis j'entendais souvant des gens crier à en briser les vitres, pas vraiment de quoi donner envie de s'installer. Vraiment, je ne sais pas comment la demoiselle pouvait apprécier de passer ses journées dans un endroit si monstrueux - peut-être les médecins étaient-ils, enfaite, tous un peu sadiques - mais, le fait est, que j'aimais venir la faire chier pendant son service. C'est vrai que ça pouvait paraître un peu malsaint dit comme ça mais je n'avais pas vraiment mieux à faire et puis ça m'occupé quand je séchais les cours. Malheureusement pour moi, il n'y avait aucune Hannah à l'horizon. Mais bon, ça ne m'étonnais pas, il fallait souvant que je la cherche pendant plusieurs demi-heures avant d'enfin la trouver. Il faut dire que Hannah était plutôt discrète, et pas vraiment grande il suffisait d'un peu de monde pour qu'elle puisse s'eclipser sans qu'on l'apperçoive. Evidemment, là, le problème ne se poser pas les couloirs étaient presque désert, si elle avait était là je l'aurais apperçu tout de suite. Alors que j'avais vu passais plusieurs médecins devant moi à la hâte, une jeune infirmière s'arrêta à ma vue. « Monsieur, vous n'avez pas le droit d'être ici. » Ca je le savais, mais, pour tout dire, je m'en foutais pas mal. Bien que très mignonne, ce n'était pas cette infirmière qui allait m'apprendre à respecter les règles, alors que je les ignorais depuis tout petit. D'ailleurs c'était un réel plaisir de l'entendre prenoncer ses mots, j'aimais savoir que je faisais quelque chose d'interdit, mieux, j'aimais qu'on me le fasse remarquer, mais la réjouissance ultime c'était la menace, rien de plus divertissent que cela. J'affichais un sourir un brin sarcastique à l'attention de la jeune femme. « Vous feriez mieux de vous occuper des patients. » lui adressai-je avec un clin d'oeil. Je n'eu pas besoin de lui repeter deux fois pour que l'infirmière s'éloigne, sûrement, un tentiné intérogative. Je baissais les yeux vers son cul, un instant, un petit sourire aux lèvres, puis détournais le regard. J'aurais bien tenté de cuisiner la jolie infirmière afin que l'on finisse la soirée ensemble, mais je n'étais pas là pour ça, et puis je n'avais pas l'intention de voir mon lit puer le sang. Ainsi donc continuais-je mes recherches. Je venais d'achever un étage de l'hôpital, sans avoir mit la main sur Hannah. Mais il m'en restait encore plusieurs, l'hôpital était vaste et je n'étais pas décidés à baisser les bras. C'est vrai que les chances pour que je la croise dans un si grand lieu alors que nous nous déplacions tout deux étaient mince. Mais ce n'étais pas grave. Je ne sais pas avec quelle chance mais j'arrivais toujours à mes fins, et si je cherchais Hannah, il n'y aurais nul doute que je la trouverais. Bref, j'avais décidé de passer à l'étage suivant et il était hors de question que je prenne les escaliers, pas que je sois faignant, bien au contraire, mais il y avait des acsenseur alors pourquoi s'en priver, de plus je ne savais pas vraiment si il y avait, oui ou non, des escaliers. Ainsi appuyais-je sur le bouton d'appel attendant l'élévateur. Quel ne fût pas ma surprise quand j'apperçus dans ce même acenseur que je m'appretais à emprunter, ma petite Hannah. Je souris, elle, n'avait pas l'air heureuse de me voir. « C'est marrant je te cherchais. » lui lançai-je. L'acsenseur redemera dans un petit crisment. J'avais enfin mit la main sur Hannah, et sans trop me prendre la tête, qui plus ai. Soudain, l'ascenseur se stoppa d'un coup sec, me destabilisant. Les lumières s'étaignièrent quelques secondes puis se ralumèrent. Ah, une panne...
Revenir en haut Aller en bas
 

Aimer ce n'est pas se regarder l'un l'autre, c'est regarder ensemble dans la même direction.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beverly Internat :: L'hôpital :: Oceanside Wellness Center-