AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 J'ai mal, je souffre, j'agonise ! Câlin ? (a) feat Liam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
InvitéInvitéavatar
MessageSujet: J'ai mal, je souffre, j'agonise ! Câlin ? (a) feat Liam   Mer 31 Aoû - 21:13


Liam Kostas alias Docteur Sexy



J'ai mal, je souffre, j'agonise ! Câlin ? (a)



Ce mercredi matin s'annonçait déjà comme étant une belle journée pour Tyler Hopkins. Il faisait chaud, les oiseaux gazouillaient et les chiens étaient de sortie, ainsi que les crottes qui allaient avec. Ce doux parfum d'été, Ty ne s'en lasserait jamais. Mais le plus jouissif dans tout ça, c'est qu'aujourd'hui, monsieur Hopkins n'allait donner aucun cours. Non, tous ses élèves n'avaient pas succombé à une gastro, le jeune professeur avait tout simplement décidé - et ce, depuis lundi - qu'il avait bien mérité un congé et, dès lors, il simula une grippe. Il aurait pu profiter de ce mensonge pour faire tous les bars de la ville et avoir la gueule de bois tous les matins mais non. Tyler se contenta de se terrer dans son appartement pour bouffer des chips et regarder la télévision, activité qui ne lui ressemblait pas vraiment.

Pour se sortir des ténèbres de son salon, Ty prit donc son courage à deux mains, souleva ses fesses de son sofa et décida de faire une balade à vélo dans les rue de Beverly. Quelle mouche l'avait donc piquée ? Surtout que son bolide à deux roues devait être rouillé depuis le temps. Finalement, il ne s'avéra que légèrement poussiéreux. Tyler parcourut presque cinq kilomètres avant d'être arrêté net par... une putain de portière de bagnole ouverte maladroitement au mauvais moment. Hopkins fut assommé sur le coup et il ne reprit connaissance qu'une demi-heure plus tard, à l'hôpital. Il était couché dans un lit avec une migraine horrible et un vieux barbu lui tripotait la jambe.

« - Hé ! Me touche pas !
- Du calme, monsieur. Je regardais simplement votre fracture.
- Ma quoi ?!
- Vous avez eu un accident de vélo, vous vous souvenez ?
- Vaguement...
- Soit, votre fémur est brisé et votre arcade est ouverte. Le docteur Kostas va venir s'occuper de vous.
- D'accord... »


Un sourire vicieux se dessina sur les lèvres de Tyler et le barbu ne sembla pas comprendre ce qui mettait son patient en joie. En même temps, à son âge, il devait avoir les neurones de la perversion complètement déconnectés. Mais dans la tête de Ty, tout était clair. Si son futur docteur était sexy, il allait le draguer ouvertement. Et s'il était hétéro, il pourra toujours prétexter que c'est le coup qu'il a reçu sur la tête qui lui fait dire des conneries.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar
MessageSujet: Re: J'ai mal, je souffre, j'agonise ! Câlin ? (a) feat Liam   Mer 31 Aoû - 22:37

Tyler Hopkins & Liam Kostas


    Et encore une journée de travail. Heureusement que c'était un travail qui lui tenait à cœur, les opérations, les patients avec diverse maladies, divers problèmes tout cela était assez amusant. Les patients ne se gênaient pour parler des médecins dans leur dos, mais les médecins font la même soyons réaliste. Comme à son habitude il était arrivé pile à l'heure au vestiaires pour mettre sa tenue de chirurgien avant de faire la petite réunion avec le résident et son " équipe " autant dire que c'était la guerre, tout le monde était près à s'étriper pour avoir le meilleur cas, et pour participer à une opération. Mais bon aujourd'hui c'était pas le jour de Liam, pas de cas intéressant, pas d'opération, juste quelques visites et papier à remplir. Mais cela faisait aussi partit du travail d'interne en chirurgie. Les résidents vous donnaient tout le sale boulot et pour pouvoir assisté à une opération il fallait suer et lécher les bottes, mais lécher les bottes c'étaient pas vraiment le style de Liam. Mais ce n'était pas non plus son genre de se plaindre, il préférait remplir les papiers, faire les visites chez les patients, parler au familles que de rester chez lui à regarder la télévision avec un bol de pop-corn. Enfin bon allant de chambre en chambre, il fut sortit de se calvaire en se faisant biper. Cela ne devait pas s'agir de quelque chose de très important mais il marchait comme même d'un pas rapide. Il arriva donc à la chambre et avait assisté à une légère discussion entre le patient de l'infirmier. Bon certes l'infirmier n'était pas très jeune. Entendant son nom, il entra dans la chambre en remettant son stéthoscope à son cou avant de tendre la main pour qu'on lui donne le dossier. Un accident de vélo ? Aujourd'hui un objet sans risque peut vous causer un mal. Il faut regarder devant soit quand on fait du vélo, c'est plus simple pour éviter de se retrouver inconscient au sol. Refermant le dossier il s'approcha du patient. Tournant légèrement la tête vers l'infirmier comme pour lui dire : les détails.

    « - Tyler Hopkins, 29 ans professeur de littérature. Accident de vélo, il a le fémur cassé, son arcade est ouverte et il n'a aucun souvenir de l'accident.
    - D'accord... Quelques points de sutures, un plâtre et le tour est joué. Il y avait pas un autre interne de disponible ?
    - Le Docteur Thompson nous a dit de vous bipez s'il y avait quelque chose. Bon je vous laisse vous occupez de ce patient Docteur Kostas.
    - Je sais pas ce que je lui est fait à ce Docteur mais aujourd'hui je sens qu'il va rendre fou. Bon je vais m'occuper de vous. »


    Enfilant une paire de gant, il posa sa main sur la tête de Monsieur Hopkins, pour examiner l'ouverture et lui faire quelque test. Lumière dans les yeux pour voir s'il n'y avait pas des troubles, quelques vérification avec le stéthoscope, observation de la radio du fémur. Enfin les choses basiques quoi. Reposant sa main sur la tête du patient il prit un bout de coton avec un peu de désinfectant pour lui nettoyer l'ouverture. Évidemment ce n'était pas plaisant, le désinfectant piquait, et se faire tripoter de partout par un médecin c'est jamais très plaisant à vrai dire. Jetant finalement le bout de coton plein de sang dans la poubelle il regarda le professeur. Sérieusement pour se prendre une portière de voiture il fallait le vouloir non ? Autant que dans ce cas là le conducteur de la voiture n'était pas très intelligent, mais le cycliste non plus. L'un ne savait pas regarder dans le rétroviseur et l'autre ne savait pas regarder droit devant lui et n'avait pas de réflexe. Et évidemment il fallait que cela tombe sur Liam, décidément c'était pas son jour, des points de suture et un plâtre en plus il était de garde, la journée allait être longue. Commençant à lui recoudre l'arcade, il semblait concentré sur son travail mais finalement il se décida à faire un peu la discussion, il n'aimait pas les longs silences comme ça et puis il fallait bien en savoir un peu plus sur les patients non ? « Désolé de vous dire ça. Mais vous êtes sur de savoir faire du vélo ? A moins que cet accident vous l'avez faire volontairement ? » Coupant le fil, il déposa l'aiguille avec le reste du fil sur le plateau avant de le pousser pour finalement faire le tour du lit et arriver à la jambe du patient pour commencer à lui disons tripoter. Regardant une infirmière il fit signe de venir.

    « - Oui docteur Kostas ?
    - Ramenez moi un fauteuil s'il vous plait et aller préparer une salle de plâtre. Maintenant.
    - D'accord, je vous envoie quelqu'un avec un fauteuil et je vais préparer la salle. »


    Regardant le patient, il arrêta de lui toucher la jambe pour ensuite retirer sa paire de gant et la jeter. Finalement il s'assoie sur un siège à côté du patient en attendant le fauteuil.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar
MessageSujet: Re: J'ai mal, je souffre, j'agonise ! Câlin ? (a) feat Liam   Jeu 1 Sep - 22:55

Le vieux barbu se mit à feuilleter un dossier pas vraiment intéressant vu l'expression d'ennui qui se dessinait sur son visage. Le dossier de Tyler, sans doute. Le jeune homme bailla sans discrétion et reposa sa tête contre l'oreiller. Son crâne lui faisait mal, pire que lorsqu'il avait la gueule de bois. Ty gonfla ses joues et soupira bruyamment pour souligner son impatience lorsqu'un autre type en blouse blanche entra dans sa chambre. Pas désagréable à regarder, il semblait cependant prendre son travail très au sérieux. Ty allait avoir du mal à le déconcentrer. Le jeune médecin se renseigna sur l'état de son patient avant que le vieux barbu ne quitte la pièce. Apparemment, le docteur Kostas ne semblait pas très emballé par son cas. Il s'approcha de Tyler et désinfecta sa plaie consciencieusement avant de lui poser une question qu'il aurait pu garder pour lui. Mais qu'est ce qu'ils ont tous ces médecins à devenir désagréable et à se prendre pour Dr House ? Ty leva les yeux au ciel avant de répondre:

« En fait, je me suis jeté sur cette portière de bagnole dans l'unique but de me faire tripoter par un médecin assez sexy. D'ailleurs, je suis trop déçu que vous n'ayez pas encore mis votre thermomètre entre mes fesses. »

Tyler lui tira la langue comme s'il s'agissait d'un vieux pote. Le docteur Kostas fit alors le tour du lit pour aller lui palper sa jambe brisée. Hopkins grimaça et se mit à gémir tellement la douleur était vive. Il crut bien qu'il allait à nouveau tomber dans les pommes mais il se garda de tout commentaire. Le médecin demanda alors à l'infirmière d'apporter un fauteuil roulant jusque dans la chambre vu que Ty était incapable de marcher. Il aurait bien protesté mais il s'abstint. Le docteur Kostas alla s'asseoir sur une chaise à coté du lit de Hopkins. Celui-ci crut encore judicieux d'en rajouter une couche:

« Vu que je suis invalide, maintenant, docteur, je suppose que les parties de jambes en l'air me sont vivement déconseillées ? »

L'infirmière entra alors à nouveau dans la chambre en poussant un fauteuil roulant. Elle aida Tyler à s'y installer en lui sortant un grand sourire avant de repartir aussitôt. Une injection pressante à faire dans les fesses, je suppose. Avant que le docteur Kostas ne le pousse jusqu'à la salle où on allait lui emplâtré la jambe, il le nargua une dernière fois:

« Et désolé de ne pas être un patient plus intéressant avec une tumeur ou une tuberculose, par exemple. C'est plus compliqué à simuler. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: J'ai mal, je souffre, j'agonise ! Câlin ? (a) feat Liam   

Revenir en haut Aller en bas
 

J'ai mal, je souffre, j'agonise ! Câlin ? (a) feat Liam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beverly Internat :: L'hôpital :: Oceanside Wellness Center-