AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 « Essayer de l’oublier, c’est le meilleur moyen de penser à lui. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
InvitéInvitéavatar
MessageSujet: « Essayer de l’oublier, c’est le meilleur moyen de penser à lui. »   Jeu 18 Aoû - 3:01


TYLER & DAKOTA
Encore et toujours ses cauchemars et ses insomnies, voilà que Dakota trainait encore dans les couloirs alors que l'internat était un plus calme et serein. La nuit était déjà tombé depuis un moment dur Los Angeles, mais la petite brune elle venait de se réveiller en sursaut comme bien souvent. Et pour ne pas réveiller sa colocataire de chambre elle avait décidé de se lever. Il n'était pas bien tard, non tout juste 22 heures, quelques fêtards trainaient encore dehors, mais en pleine semaine rare étaient les étudiants encore dehors à cette heure-ci. Cela faisait déjà 10 minutes que nu pied elle marcha sur l'herbe légèrement humide à cause de la légère pluie de la veille. appréciant chaque pas un peu plus, elle farfouilla dans son peignoir, elle en sort des clefs, les clés de la piscine de Beverly Hill, elle avait travaillé quelque temps pour eux il y a de nombreuses années, et les propriétaires étaient de très bon ami à ses parents, alors elle avait les clefs, aimant ci rendre en pleine nuit, pour être seul nager, sans personne pour l'embêter. Excellente nageuse, il lui faisait confiance. Alors avec un léger sourire semi forcer elle pensa que peut-être nagé lui ferait du bien. Sans plus attendre elle retourna à sa chambre au troisième étage, sans réveiller Ronny, elle prépara un petit sac avec un maillot de bain et une serviette, emportant son portable et un magazine, elle sortit sur la pointe des pieds de la pièce. Prenant sa petite voiture d'occasion elle se dirigea vers le centre-ville, vers la piscine municipale, là elle savait qu'une piscine chauffée s'y trouvait, protéger dans les locaux, à l'abri des regards indiscrets. Comme ci cela était chez elle, elle avait bien entendue envoyer un message au propriétaire, leur disant qu'elle investissait les lieux pour la nuit, qu'ils ne prenne pas peur, s'il voyait de la lumière, comme il habitait en face.

Une fois arriver dans la pièce du grand bassin, ce fut comme un soulagement, voire cette eau azure, transparente, laissant ses affaires couler sur le sol, elle soupira. En deux trois mouvements Dakota fut changé, mouler dans un maillot de bain deux pièces multi colore, dominant noir et blanc. Elle s'assit sur le rebord, trempant ses pieds dans l'eau chauffée et maintenue à 27 degrés. C'était l'idéale. Batifolant des pieds comme cherchant à éclabousser doucement une personne qui n'était pas présente, elle réfléchit, encore et toujours, ses cauchemars, sa vie... Malheureusement elle n'en était pas loin, elle n'avait que 18 ans, et n'avait rien fait de sa vie, hormis subir de fâcheuses choses et là elle était là, devant une piscine immense et vide à plus de 22 heures, seul, encore et toujours. Sunday pensa alors à lui, se professeur qui a la fois se faisait détester par ses cours, qu'elle ne suivait pas, mais dont on le disait très stricte et sévère et à la fois il était devenue un ami précieux. Et même bien plus en un sens, pourtant cela avait si mal commencé, elle se souvient encore de la peur qu'elle avait ressenti alors qu'il l'avait plaqué contre la cabine des toilettes, la force avec laquelle elle l'avait frappé, la marque qu'il s'était trimballé pendant quelques jours. Aujourd'hui il en riait, même si parfois elle regrettait de ne pas l'avoir laissé faire. Un peu de folie dans sa vie, c'était bel et bien ce qu'il manquait. Elle avait toujours vécus selon des règles strictes et précises, et aujourd'hui loin de celle-ci elle était perdue, et se cramponnait à elle, désespérément. Même si au fond d'elle elle n'avait qu'une envie était comme les autres, folle, vivre simplement. Se relevant elle se dirigea vers son sac, elle voulait de la folie dans sa vie et bien elle allait en faire une... Saisissant son Blackberry, elle tapa un message :

Citation :
« Je suis à la piscine, bâtiment intérieur, rejoint moi, s'il te plaît, besoin de toi. Merci, Sunny »

Cherchant rapidement est Nom dans son répertoire, et voilà elle appuya sur envoyer, regardant son téléphone un instant elle n'en revenait pas. Voilà qu'à dix heures du soir elle venait de demander à un homme de la rejoindre à la piscine. Un homme, certes, mais pas n'importe qui... son coeur déjà battait rapidement juste à la vue de son nom, sur le téléphone : Ty. Hopkins.
Priant au plus profond d'elle-même pour qu'il vienne, elle se rassise sur le rebord, les jambes ballantes dans l'eau.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar
MessageSujet: Re: « Essayer de l’oublier, c’est le meilleur moyen de penser à lui. »   Mer 24 Aoû - 19:05

I try to forget her and she becomes a dream


La journée avait été longue et pénible pour Tyler. À peine les cours avaient-ils commencé qu'il priait déjà pour que le temps passe plus vite. De plus, à la dernière heure, des élèves avaient passé leur temps à lui envoyer des boulettes de papier engluées de bave dans le dos. Au bout d'une quinzaine de minutes à ce régime, Ty avait fini par exploser et avait envoyé sa lavette dans la tronche du merdeux qui se pliait de rire depuis cinq minutes. Sur le moment, ça avait été marrant de voir sa face graisseuse dégouliné d'eau sale mélangée à de la craie mais en y réfléchissant bien, il allait encore devoir se coltiner des parents mécontents. Ah, les joies de l'enseignement !

En rentrant chez lui, Tyler pensait enfin avoir la paix lorsqu'il croisa une étudiante juste devant son immeuble. Elle était plutôt mignonne alors habituellement, il l'aurait sans doute invitée à monter pour occuper sa soirée, surtout qu'il n'avait rien de prévu mais il avait... quelqu'un d'autre en tête. Ty prétexta donc qu'il était pressé et la jeune femme sembla déçue. Tant pis. Hopkins monta les marches qui le menèrent jusqu'à son appartement et à peine eut-il passé la porte qu'il se précipita jusqu'à son salon pour se vautrer dans le sofa. Il avait les pieds en compote à force de rester debout à longueur de temps. Il était si bien installé qu'au bout d'une demi-heure, il finit par s'assoupir. Il finit par se réveiller quelques heures plus tard, dérangé par les gargouillement de son estomac. Tyler s'ébroua et jeta un coup d'oeil à l'horloge: 21h39. Il n'était pas trop tard pour aller casser la croûte dans un fastfood. Ty se releva et retira le costume qu'il portait pour enfiler un jean et une chemise à carreau rouge et bleu. Il sortit de son appartement en baillant, enfourcha sa moto pour s'arrêter sur un parking dix minutes plus tard. Il entra dans le petit restaurant qui sentait bon les hamburgers à 10 km à la ronde. Tyler s'approcha du comptoir et demanda à la serveuse une salade et une bouteille d'eau. L'adolescente arborant fièrement le t-shirt à l'effigie du fastfood le dévisagea avant de hocher la tête. Quoi? J'suis pas un lapin alors j'peux pas bouffer de la salade, c'est ça?! pensa-t-il très fort.

Enfin servi et assis à une table, Ty entama son repas comparable à de la bouffe de régime, dernière chose dont il avait besoin. Après avoir ingurgité deux malheureuses feuilles, Hopkins perdit l'appétit. Il s'était remis à penser à Dakota et ça devenait vraiment perturbant lorsqu'il s'arrêtait soudainement d'écouter, de lire, de parler ou de manger, dans ce cas, pour penser à elle. Lorsque son portable se mit à vibrer dans la poche de son jean, il crut bien que ce sms allait sonner sa délivrance mais non: « Un nouveau message de Sunday ♥ ». Ty déglutit bruyamment avant d'oser cliquer sur « Lire. »

« Je suis à la piscine, bâtiment intérieur, rejoint moi, s'il te plaît, besoin de toi. Merci, Sunny »

Sans attendre, le jeune homme se leva, jeta sa salade à la poubelle et quitta le fastfood. Il enfourcha sa moto et démarra sur les chapeaux de roues. En sachant qu'il allait rejoindre une étudiante, c'était une attitude fort inconvenante mais on ne parlait pas de n'importe quelle fille, on parlait de Sunny. Une fois arrivé devant le bâtiment de la piscine, Ty put remarquer que de la lumière filtrait par les fenêtres. Le jeune homme mit pied à terre et resta immobile un instant. Il sortit son portable de sa poche et envoya un message à Dakota:

« Je serais là dans cinq minutes. »

Tyler s'assit un instant par terre, essayant de savoir pourquoi Sunny l'avait fait venir ici et par dessus tout, il frissonna en relisant son sms avec la simple phrase « Besoin de toi. ». Au bout de quelques minutes, Tyler se releva et se dirigea vers la porte vitrée qu'il poussa silencieusement. Il se dirigea jusqu'à l'immense salle où se trouvait le bassin et jeta un coup d'oeil par entrebâillement de la porte. Sunny était assise au bord de la piscine, les jambes dans l'eau. Tyler se glissa à l'intérieur en silence, enleva ses chaussures, remonta son jean jusqu'au dessus de ses genoux et retira sa chemise. Il s'approcha de la jeune femme à pas de loup et se laissa tomber à genoux derrière elle avant de passer ses bras autour de sa taille et de déposer un baiser sur sa joue. Il respira un instant son parfum et lui murmura un « Bonsoir » enthousiaste avant de lui demander:

« Tu as besoin de moi pourquoi ? T'as quand même pas besoin d'un maître nageur, hein ? »

Tyler eut soudain peur que son attitude semble déplacée. C'est vrai que Sunny avait toujours eut un comportement étrange envers tous les hommes et la baffe qu'elle lui avait collée à leur premier "face à face" n'était sans doute pas à prendre à la légère. Ty retira donc ses mains de la peau de Sunday et il alla s'asseoir sagement à coté d'elle. Il passa ses doigts dans l'épaisse chevelure brune de la jeune femme pour bloquer sa mèche derrière son oreille afin de mieux voir son visage. Craignant d'avoir fait une connerie, il lui demanda, inquiet:

« Euh... ça va, au moins, Sunny ? »
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar
MessageSujet: Re: « Essayer de l’oublier, c’est le meilleur moyen de penser à lui. »   Jeu 1 Sep - 2:14


TYLER & DAKOTA
Le regard perdue dans ses pensée, évidemment centré sur lui, lui qu'elle rêvait de voir venir, son doux regard azur. Son sourire et ses fines lèvres qu'elle avait repoussé il y a quelque temps mais qu'aujourd'hui au plus profond d'elle... Elle avait une envie des plus incompréhensible des touché de les caresser d'en connaitre le gout. Comme seul point de repaire les quelques vagues que faisait l'eau sous ses mouvements de jambes. Les minutes passaient quand soudain elle entendit son téléphone sonner. Un sourire se décrocha au bout de ses lèvres. Elle ne prit pas la peine de regarder le message, elle préféra resté là, les yeux perdus dans l'eau transparente. Quand soudain elle entendue du bruit, son sourire s’élargit, il était là... Son coeur se mit alors à bondir au fin fond de sa poitrine. elle le laissa faire, ne bougeant pas, elle le savait là, mais elle ne bougea pas. Mais cette sensation qui s'empara d'elle alors que les bras de l'homme vient la toucher pour s'emparer de son corps, elle ferma ses yeux noisettes une fraction de seconde, pour ressentir au mieux cela. Appréciant son baiser et sa blague elle ne peut répondre, encore sous le choque de cette sensation qui s'emparait d'elle encore et toujours en sa présence. Déçus qu'il s'en aille, qu'il s'éloigne, elle garda se sourire incontrôlée sur le visage. sans le regarder... Non elle avait trop peur... Peur de mourir d'amour au travers de son regard. Elle ne dit rien, pas un mot, elle se contenta de doucement pencher la tête vers lui, jusqu’à ce que la sienne touche son épaule. Une cour instante elle hésita, mais finalement elle s'y posa confortablement. Les paupières closes elle se laisse emporter dans un autre monde par son parfum. Elle s’endormit, presque. Mais elle releva le visage un peu brusquement avant de tomber complètement aux bras de Morphée. Tournant vers lui un visage joyeux, mais légèrement fatigué, elle lui dit d'une voix douce et presque mélodieuse :

« T'en fait pas, je vais bien... enfin aussi bien qu'une fille réveiller en plein milieu de la nuit par des cauchemars. Mais ça va... Et non je n'ai pas besoin d'un maitre nageur... Mais juste de toi... Tu as ce don de me redonner le sourire rien que par ta présence, et j'en avais besoin. Mais bon maintenant que tu es là, tu piques une tête ? »

Dakota et son don de passer du coq-à-l'âne... En une fraction de seconde elle se releva, un sourire aux bouts des lèvres, un regard enfantin dans les yeux. Les bras devant elle, et hop un joli plongeon des plus gracieux. pas parfait certes mais gracieux. Sortant la tête de l'eau, elle s'approcha du rebord où le jeune homme était encore assis. Croisant les bras sur le carrelage frais, où précédemment ses petites fesses étaient posé elle posa son visage dessus, le regard tourner vers Tyler. Kota le regarda, scrutant son visage et naturellement son regard descendu sur son torse, nu. Sunny ne l'avait jamais vu torse, nue, elle n'avait jamais vu d'homme tors, nu, enfin si à la piscine ou à la plage, mais c'était différent. Une légère rouge pivoine s’empara de ses joues alors qu'elle releva rapidement le regard, gênée. Elle retourna dans l'eau, s'éloignant un peu du bord, cet air coquin au fond des ses yeux chocolat, un sourire qui en dit long se dessinait timidement sur son visage angélique. Alors qu'elle leva doucement les mains, elle l'éclaboussa d'un coup, le trempant jusqu'au os. Avant de s'arrêter pour finalement lui tirer la langue. Rapidement elle chercha à s’éloigne de l'homme, le connaissant il allait rentrer dans son jeu, puéril et enfantin.

Ty, elle l'aimais, Kota n'était pas stupide... Mais elle et les hommes n'avait jamais vraiment fait bon ménage et en plus il était professeur. Et il avait surtout 11 ans de plus...Même si sa bouille prépubertaire faisait pensée le contraire. Tous ses éléments n'allait pas dans le bon sens pour le petite brune. Mais comme on dit parfois on en contrôle pas se geste ou ses mots, surtout quand il s'agit d'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: « Essayer de l’oublier, c’est le meilleur moyen de penser à lui. »   

Revenir en haut Aller en bas
 

« Essayer de l’oublier, c’est le meilleur moyen de penser à lui. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beverly Internat :: Piscine-