AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  > Le vin console les tristes, rajeunit les vieux, inspire les jeunes, soulage les déprimés du poids de leurs soucis. [Kalvin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
InvitéInvitéavatar
MessageSujet: > Le vin console les tristes, rajeunit les vieux, inspire les jeunes, soulage les déprimés du poids de leurs soucis. [Kalvin]    Mer 27 Juil - 2:13

  • Mathews était parti chez sa mère tout le week-end, afin de voir sa sœur, comme promis. Enfin, tout le week-end, façon de parler. Si ça lui avait parut une éternité, ça n'était pas tout a fait vrai. Parti jeudi soir, il mit les pieds sur le quais de la gare de Beverly le samedi, en début de soirée. Certes, voir Cassie était un réel plaisir, mais alors sa boulette de mère lui faisait réellement peter des plombs. Trop gentille, trop présente, trop mère poule trop.. trop elle. Ne pas comprendre qu'à son age, il pouvait mener sa vie comme il l'entendait, c'était franchement... incroyable.
    Avec son sac de voyage, il tenta en vain de prendre un taxi après avoir constater qu'aujourd'hui, c'était grève des bus. Gé-ni-al. Quelle merveilleuse conclusion de week-end. Désireux de rentrer chez lui et de se payer un petit verre de pure malt, il décida d'utiliser des pieds comme moyen de locomotion. Sauf que ouais.. pour rentrer chez lui, il en avait pour une heure. Allez, la vie est belle !

    Au bout de dix minutes, il ressentit l'appel de la nicotine et s’arrêta le temps de chercher ses putains de marlboros... mais il était passé ou ce paquet de merde? Rrrrah ! Il reprit sa marche, demandant a quelques passants s'il n'avait pas une clope pour lui, mais bizarrement, ce soir tout Beverly Hills avait cesser de fumer. Quelle bande de rapiats !
    Et dans sa journée VDM du moment, alors qu'il était encore a bien a trois quart d'heure de chez lui, le temps commença a se couvrir. C'était bien sa veine. Lorsqu'il senti les première gouttes de pluie, il eut la soudaine envie d'hurler a s'en faire péter un poumon. En passant vers un portail qui attira son attention, il songea au raccourcis qui se présentait a lui. Le cimetière. Effectivement, c'était bel et bien un raccourcis jusqu’à chez lui. Mais ça ne le faisait peut-être pas trop de mettre les pieds la dedans juste pour être plus vite chez lui... remarque, c'était pas les habitants qui allaient s'en plaindre hein. Et puis s'il ne voulait pas être trempé jusqu'aux os, il n'avait pas tant le choix !

    Poussant la grande grille qui se mit a grincer pendant le mouvement d'ouverture, il se surprit a penser a un vieux film d'horreur. Alors quoi, il allait se faire attaquer par un zombie? Alors qu'il traversait le cimetière avec hâte, n'aimant pas forcément ces lieux la, la pluie se mit a être torrentielle. Pas moyen, il devait attendre que ca passe là. Il chercha des yeux un abris et soupira de joie, et de désespoir, en apercevant un caveau. Il trottina jusqu’à celui-ci, se pressant en entendant les premiers coup de tonnerre. Un film d'horreur, ouais. Il poussa la porte du caveau et vit une personne dedans, debout, en y entrant, ce qui lui arracha un cri de surprise suivit d'un :

    - Bordel de merde. Ca va pas de m'foutre les boules comme ca? Putain... Il passa sa main dans ses cheveux en les ébouriffant afin de chasser les gouttes d'eau qui les couvraient, et demanda en meme temps, à tout hasard : T'aurais pas une clope s'il te plait?

    Quoi, ca vous étonne que sa premiere question ne soit pas : " qu'est ce que tu fais dans un cimetière a une telle heure gamin? Hey mais attends je te reconnais, tu fais parti du groupe de musique en pleine montée non? "

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar
MessageSujet: Re: > Le vin console les tristes, rajeunit les vieux, inspire les jeunes, soulage les déprimés du poids de leurs soucis. [Kalvin]    Mer 27 Juil - 2:31

Aujourd'hui j'avais passé vraiment une sâle journée. Grève des bus etc, une personne que j'étais censé rencontré qui m'avait mis un lapin. Bref la totale. Je voulais rentré chez moi mais voilà la pluie commençait à tombée, bizarre pour une ville qui était toujours aussi ensoleillée que Beverly Hills. L'endroit auquel j'étais le plus proche était le cimetière.

Tout en y allant je repensais à mes parents et me demandait ce qu'ils feraient eux à ma place. J'avais des ennuis mais n'osais en parlé à personne. J'étais seul face à moi même. J'allais pas tardé à rentré dans le monde des adultes et ça me faisait plus que peur.

Arrivé à destination je voulais me posé sous mon arbre, mais voilà, la pluie, cette maudite pluie, m'en empêchait !!! Alors j'avais décidé d'aller dans un caveau, seul. J'y allais à l'entrée, sur la porte il y avait marqué ' Ici résident les Nicols ' oui et bien, c'était plutôt moi qui allait y resté, mais en tant que vivant ! J'y rentrais et me observais l'endroit sombre, quand soudain j'entendais quelqu'un qui passait devant la porte et y entrait, j'observais l'homme qui s'écriait tout d'un coup :

Bordel de merde. Ca va pas de m'foutre les boules comme ca? Putain...

La seule chose à laquelle je pensais c'était que l'homme avait eu aussi peur que moi en cet instant. Je voulais dire quelque chose, mais il ouvrait la bouche avant moi :

T'aurais pas une clope s'il te plait?

Je souriais à sa réponse et venait vers lui en lui tendant mon paquet de Winston Blue.

Oui monsieur, tenez prener en une. Et vraiment désolé de vous avoir fait peur ... Je dois dire, que j'ai eu aussi peur que vous sur ce coup ci !
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar
MessageSujet: Re: > Le vin console les tristes, rajeunit les vieux, inspire les jeunes, soulage les déprimés du poids de leurs soucis. [Kalvin]    Mer 27 Juil - 2:52

  • Monsieur? Oh bordel. Mais Mathews ne chercha pas plus loin, tendit sa main et arracha une clope dans le paquet. Fouillant dans sa poche, il sorti son briquet, et alluma la clope avec un certain plaisir difficilement explicable. Un bonheur intense, comme si on venait d'accomplir le meilleur miracle qu'il soit. Ce ne fut qu'en recrachant sa fumée qu'il songea a remercier ce jeune homme. " Merci ", fit-il simplement en reprenant une bouffée de cette toxine.

    Il regarda autour de lui, trouvant ce lieu étrangement lugubre. Des escaliers qui menaient probablement a un tombeau, les urnes sur tout les cotés, l'orage a l'extérieur. Il regarda alors cet mec devant lui, en fumant avec besoin le bâtonnet de nicotine qu'il avait entre les doigts. Fallait tout de même un putain de hasard pour se retrouver a deux dans le même caveau .. Lançant un coup d’œil a la fenêtre, il soupira en voyant que la pluie n'avait pas cesser. Et au lieu d’être comme un con debout, a ne rien dire, il décida de faire la conversation avec ce bonhomme qui avait l'air plutôt jeune. Surtout qu'il n'avait pas l'air bien méchant.

    - Heum..

    Ha oui, il savait quoi lui dire là... Arrivé au mégot, il leva un couvercle par habitude et lâcha ce dernier a l’intérieur du cendrier.. enfin.. de l'urne. Quand il réalisa ce qu'il venait de faire, il devint assez gauche et tenta de retirer le déchet en marmonnant un " putain, mais merde quoi " mais son coude tapa celle a coté, qui ne tarda pas a tomber et s'éparpiller sur le sol. Il regarda alors le garçon et se justifia : J'te jure que je suis pas un saccageur de tombes... Il se baissa pour ramasser, mais en approchant sa main des cendres il grimaça. Ah non, il ne pouvait pas...
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar
MessageSujet: Re: > Le vin console les tristes, rajeunit les vieux, inspire les jeunes, soulage les déprimés du poids de leurs soucis. [Kalvin]    Mer 27 Juil - 3:04

En observant l'homme qui prenait la clope et la fumait. Je souriais, il ne devait pas avoir fumé depuis bien longtemps. Il me remerciait et continuait à fumé sa clope.

Je me présente, je m'appelle Kalvin.

Je prenais une clope à mon tour et la fumait tout doucement, je remarquais alors que l'homme jetais sa clope dans une hurne et venait d'en cassé une à l'aide de son coude. Je me mettais à rire suite à la phrase qu'il venait de prononcé :

J'te jure que je suis pas un saccageur de tombes...

Je souriais et venait vers lui.

Disons que c'était plutôt drôle, surtout votre réaction.

J'observais l'homme puis tournait ma tête vers la fenêtre, il pleuvait toujours autant. Il semblait plutôt sympathique ce monsieur et assez maladroit. Si nous restions ensemble pendant encore longtemps et bien je sentais déjà que j'allais passé ma soirée à rire.

Cette pièce était tellement sombre que l'on n'y voyait presque rien, la seule chose assez claire que je pouvais appercevoir était des escaliers menant, peut-être bien à une sortie ou à un tombeau. Voulant faire la conversation au monsieur je lui demandais alors :

Sans indiscretion vous êtes venu faire quoi au cimetière ?
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar
MessageSujet: Re: > Le vin console les tristes, rajeunit les vieux, inspire les jeunes, soulage les déprimés du poids de leurs soucis. [Kalvin]    Mer 27 Juil - 19:50

- Mathews, répliqua le brun lorsque Kalvin se présenta, avant de sacagger les lieux..

Le jeune homme s'était mit a rire. Quoi, c'était pas drôle, il était en train de profaner la mémoire de .. il ramassa l'urne et lu le prénom " Elizabeth Nicols." Désolé Elize, pensa-t-il en reposant l'objet vide, poussant les cendres avec le pied contre les parois du mur. Ca craignait un mac, voila pourquoi Mathews opterait pour l'enterrement dans un bon cercueil bien classique... "Sans indiscrétion vous êtes venu faire quoi au cimetière ?" Rrrah, mais pourquoi il le vouvoyait? avait-il l'air si vieux? Bon comparé a lui, probablement, c'était un petit brin d'homme qui n'avait, pour sur, pas encore vingts ans. Sa question fit sourire le brun : " Hum, je voulais déterrer quelques tombes en faisant la danse de la pluie", répondit-il pourtant légèrement sèchement. Bah oui, il était énervé. Faché d'avoir été maladroit comme ça, et surtout, il bouillonnait de rage a l'idée de rester dans le cimetière. C'est pas qu'il n'affectionnait pas tellement ce genre de lieux, mais si, quand même. La seule fois qu'il y avait mit les pieds avait été pour... hmm, la mort de son grand père, et il n'avait alors que 10 ans. Il avait horreur de ça, tout comme de rentrer dans une église. C'était peut-être le fait qu'il soit Athée qui le mettait mal a l'aise.. Mais lui, là, devant lui, il n'y était pour rien dans tout ça, pas la peine de passer ses nerfs sur lui, d'autant plus qu'il avait eu la générosité de lui offrir une cigarette... Il se reprit donc " Mh, j'avais besoin de m'abriter rapidement, et c'était ce que j'avais de plus facile a atteindre.. "

L'orage dehors tonnait très fort. C'était probablement dut a la chaleur de la journée.. Il regarda alors ce petit gars, et lui retourna la question : " Et toi alors? Un jeune homme de ton age n'a rien a faire dans un cimetière. Tu devrais plutot boire un coup avec tes amis, draguer, faire la fête.. mais pas rester seul dans un lieu pareil - Là, il s’apprêtait a mettre un prénom a la tête de ce jeune homme en question, mais il se rendit compte qu'il l'ignorait, pourtant il venait de lui dire... - Hm, c'quoi ton petit nom déjà ?"
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar
MessageSujet: Re: > Le vin console les tristes, rajeunit les vieux, inspire les jeunes, soulage les déprimés du poids de leurs soucis. [Kalvin]    Mer 27 Juil - 20:04

L'homme s'appellait alors Mathews. Je pouvais enfin donné un nom sous le visage de cet homme. Je lui souriais.

Enchanté Mathews.

Mathews qui était en face de moi semblait tracassé par le geste qu'il avait fait, cassé l'urne de la personne qui devait reposé à l'intérieur. Enfin ses cendres ... Je m'approchais de lui voulant lui apporté mon soutient mais il venait de répondre à ma question précédente.

Hum, je voulais déterrer quelques tombes en faisant la danse de la pluie.

Disait il sèchement. Je l'observais à nouveau et lui disais d'une voix douce.

La personne, enfin les cendres, qui était à l'intérieur de cette urne, je suis sûr, que de là haut elle vous en veux pas. Elle veille sur cet endroit. Elle a bien du voir votre geste et elle a du voir que vous vous sentez mal à cause de votre maladresse. Je m'y connais en ses genre de choses ...

L'homme regardait les cendres de la personne et me parlais à nouveau.

Mh, j'avais besoin de m'abriter rapidement, et c'était ce que j'avais de plus facile a atteindre..

J'observais l'homme, puis j'imaginais bien ce qu'il ressentait en ayant cassé l'urne de la personne. Il me parlait à nouveau.

Et toi alors? Un jeune homme de ton age n'a rien a faire dans un cimetière. Tu devrais plutot boire un coup avec tes amis, draguer, faire la fête.. mais pas rester seul dans un lieu pareil

Je voulais apporté une réponse à sa question. Mais il me demandait mon prénom avant cela.

Je m'appelle Kalvin. Et pour répondre à votre question ... Bah je dois avoué que je viens souvent ici. Le cimetière c'est un endroit pour moi indispensable. J'ai toujours besoin d'aller dans le cimetière pour me remonté le moral si on peux dire ça comme ça ... Enfin longue histoire.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar
MessageSujet: Re: > Le vin console les tristes, rajeunit les vieux, inspire les jeunes, soulage les déprimés du poids de leurs soucis. [Kalvin]    Mer 27 Juil - 20:37

Kalvin, ah oui, c'était cela. Mais la suite de sa réponse le perturba. Il arqua alors un sourcil en écoutant ses paroles, de plus en plus étonné. Aller dans un cimetière pour.. se.. remonter.. le.. le moral? Ha ouais. Non, c'était définitivement un non. Non, Mathews était trop vieux pour comprendre les jeunes de maintenant. Un cimetière? Non mais sans déconner.. C'était le lieu le plus triste qu'ils soient. Des gens étaient morts, vieux, jeunes, bébés, et la famille venait pleurer sur leur tombe. A quel moment il était appréciable d'etre en ces lieux? Ah, oui, si on était purement sadique et que le malheur des autres nous faisait rire. Sauf que Kalvin n'avait pas l'air de cette catégorie là. Alors quoi? Il voulu se taire sur le fait qu'il passe son temps la mais se fut plus fort que lui, et il ne retenu pas un petit rire :

- Aller au cimetière pour se mettre de bonne humeur? Et alors quoi ? Tu te fais des méga teuf en buvant de l'eau bénite et en brulant des cierges?
lança-t-il avec ironie.

Ca n'était pas vraiment méchant comme remarque, juste qu'il trouvait cela peu.. commun a vrai dire. Enfin peut-être que le jeune homme avait ses raisons pour venir ici, et probablement que oui en faite, d'autant plus qu'il avait l'air croyant vu ce qu'il lui avait dit, sur cette soit disant personne qui veillait sur le caveau... Du coup, il atténua sa remarque en lui confiant : Quand il cessera de pleuvoir, je te fais découvrir le réel bonheur mon petit Kalvin.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar
MessageSujet: Re: > Le vin console les tristes, rajeunit les vieux, inspire les jeunes, soulage les déprimés du poids de leurs soucis. [Kalvin]    Mer 27 Juil - 20:55

Je souriais en observant l'homme. Toute fois la réponse qu'il m'avait apporté m'avait fais rire. Oui, j'avais des endroits plutôt bizarre, mais c'était ainsi. Pour moi le cimetière était l'endroit dans lequel je pouvais me recueillir lorsque cela n'allait pas. C'était ainsi ce soir. J'avais besoin de me recueillir ici pour .. comment dire ? Parler à mes parents. Seulement je ne savais pas comment expliqué mon attachement pour cet endroit. Le moment n'étais peut-être pas le bon mais je me sentais d'expliqué à Mathews ce que je ressentais.

Disons que ma vie n'a pas été facile. Je suis né à Palerme en Sicile, mon père et ma mère étaient des personnes très connus là bas. Durant toute mon enfance j'étais très aimé par mes parents. Seulement au début de mon adolescence ma chère mère souffrait d'une maladie du sang et est décédée quelques mois après. Mon père et moi nous sommes soutenus. Mais voilà, il avait commencé à se drogué et à boire et un jour tout à fait normal le directeur de mon collège à Palerme est venu dans la classe et m'a appris qu'il est décédé. Je me suis retrouvé seul, sans famille. Bien sûr après cela j'ai été en famille d'accueil où j'avais eu amour et protection. Mais ça n'allait pas j'étais bien trop près de la tombe de mes parents. J'avais commencé à discuté avec un mec sur un site internet. Et il m'avait proposé de m'hébergé chez lui à Beverly Hills et de me payé le voyage. J'ai tout de suite accepté. J'en ai parlé à ma famille qui au début me comprenait mais qui m'on demandé de partir seulement à mes seize ans, au moins j'aurais l'âge de me faire émancipé. J'ai accepté et maintenant je suis ici. Me comprends tu maintenant ?

J'avais les larmes aux yeux en racontant mon histoire. L'homme me parlait ensuite d'une voix douce.

Quand il cessera de pleuvoir, je te fais découvrir le réel bonheur mon petit Kalvin.

Je souriais à Mathews et hochais la tête et le remerciais.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar
MessageSujet: Re: > Le vin console les tristes, rajeunit les vieux, inspire les jeunes, soulage les déprimés du poids de leurs soucis. [Kalvin]    Jeu 28 Juil - 2:38

  • Mathews s'en voulait peut-être un peu pour le coup. Il s'en voulait peut-être doublement meme. Grimaçant face a lui meme qui s'était gentiment moqué de Kalvin, qui avait l'air d'être un jeune homme au final rempli de peine, et contrarié qu'il vienne de lui lâcher toute sa vie comme ça. Pourquoi s'était-il senti obligé de cracher tout le morceau? Maintenant, le professeur se sentait légèrement impliqué dans tout cela, et non pas qu'il n'aimait pas rendre service, non, juste.. Bah, c'était un gamin qui venait dans les cimetières quoi ! Il n'y avait même pas la tombe de ses parents ici, c'était presque malsain non? Il hocha la tête tout de même lorsqu'il lui demanda s'il le comprenait et lui proposa donc cette sortie. Ça lui changerait les idées.

    Et a Kalvin aussi. Repensant a ce qu'il lui avait dit, a propos de ce mec sur internet, il songea au fait que ce petit blond devait être bien naif. Il avait l'air de croire, ou presque, que tout le monde était gentil, comme le penserait un enfant. Partir chez un type qu'il ne connait pas en quittant son pays, c'était super tordu, tout comme accepté l'invitation d'un mec qui pétait des urnes dans les cimetières. Bon, avec Mat' il ne craignait rien, mais ce jeune homme avait besoin qu'on lui montre le vice de la vie non? Le faire grandir, quitte a se méfier d'autrui c'est toujours mieux que de lui accorder toute sa confiance n'est ce pas? M'enfin, il ne lui fit aucun commentaire, il avait déjà eu les larmes aux yeux, et notre prof avait beaucoup de mal avec les larmes, celles-ci le mettant mal a l'aise. Remarquant qu'il l'observait depuis un moment sans rien dire, le brun lui fit un sourire à nouveau, et baissa la tête. Il donna un coup de manche a la poussière cendrée sur ses chaussures avec un morceau de son manteau, puis releva la tête pour regarder a l'extérieur. La pluie semblait se calmer doucement, les averse ne durait jamais bien longtemps a B.H.

    T'as quel age au faite? demanda-t-il soudain, envisageant de partir bientôt à The Xtra, si la pluie cessait. Effectivement, s'il avait moins de 21 ans, le faire rentrer ne serait pas aisé.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar
MessageSujet: Re: > Le vin console les tristes, rajeunit les vieux, inspire les jeunes, soulage les déprimés du poids de leurs soucis. [Kalvin]    Jeu 28 Juil - 3:04

Mathews qui était en face de moi semblait s'en vouloir par rapport à ce qu'il avait dit. D'un sourire je lui montrais que ce n'étais pas grave, que je ne lui en voulait pas. Bien évidemment il devait croire que je suis naïf parce que j'avais accepté l'invitation de mon pote pour débarqué à Beverly Hills.

Tu sais, lorsque j'ai perdu mes parents j'étais totalement bouleversé, je pensais que la vie ne vallait plus rien, qu'il fallait que j'y mette un terme. Mais en fait, je me suis plutôt trompé. C'était plutôt mettre un terme à ma vie à Palerme. Bien que j'adore cette ville, il le fallait. La tombe de mes parents était bien trop proche de moi. Maintenant que je suis ici, on va dire que je me sent mieux.

Tout en souriant à nouveau à Mathews. Je l'observais et il me demandait tout d'un coup mon âge. Je répondais alors d'une voix douce.

J'ai dix huit ans dans un mois. Et toi ?

De nature très franc et honnête, je n'allais pas passé par quatre chemins pour lui dire que je n'étais pas encore majeur. Mais là il allait vraiment me prendre pour un tarré d'avoir accepté l'invitation à partir de la Sicile pour venir vivre à Beverly Hills. Je rajoutais alors.

Je ne voulais pas seulement vivre à Beverly Hills pour oublié mes parents, mais aussi aussi pour pouvoir faire carrière dans la musique. Je suppose que tu connais le groupe The Demon's ? J'suis le chanteur de ce groupe.


Dernière édition par Kalvin Lauhs le Jeu 28 Juil - 9:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar
MessageSujet: Re: > Le vin console les tristes, rajeunit les vieux, inspire les jeunes, soulage les déprimés du poids de leurs soucis. [Kalvin]    Jeu 28 Juil - 9:15

Tu sais, lorsque j'ai perdu mes parents j'étais totalement bouleversé, je pensais que la vie ne valait plus rien, qu'il fallait que j'y mette un terme. Mais en fait, je me suis plutôt trompé. C'était plutôt mettre un terme à ma vie à Palerme. Bien que j'adore cette ville, il le fallait. La tombe de mes parents était bien trop proche de moi. Maintenant que je suis ici, on va dire que je me sent mieux. " Rah non, mais qu'il arrête de se confier comme ça, c'était pas bon ça. Peut-être que Kalvin avait besoin de parler en faite, de se confier? S'il passait ses journée au cimetière, peut-être n'avait-il pas d'ami? Non non, a son age on a toujours des amis. Mathews eut sa réponse qu'il attendrait et cacha sa surprise. 18 ans? Ahn il aurait dit quand même un peu plus. C'était vraiment un "jeune". Toute fois, ca le fit sourire. Il avait le même âge que Nathan - son frère - à quelques mois près. "J'en ai 26, tu m'fais prendre un coup de vieux là" plaisanta-t-il légèrement.

"Je ne voulais pas seulement vivre à Beverly Hills pour oublié mes parents, mais aussi aussi pour pouvoir faire carrière dans la musique. Je suppose que tu connais le groupe The Demon's ? J'suis le chanteur de ce groupe." Sa question eut le don d'apaiser les pensées du professeur qui se mit a rire. Un ricanement moqueur et surprit en faite. Sa façon de poser la question faisait très .. prétentieuse, sans l'être trop non plus. Il supposait qu'à 26 ans, Mathews suivait la mode musical de ses cadets? " "Chanteur? sourcilla le jeune homme. Mhhh ouais je connais - petit mensonge pour ne pas vexer, dès ce soir il irait faire un tour sur Google - enfin... de nom quoi, rectifia-t-il. Mes élèves en ont probablement parler une fois, ou alors c'est ma sœur qui a déjà cité ce nom. Il haussa les épaules, ignorant laquelle de ses réponses était vraie. Peut-être les deux en faite. En tout cas, félicitation si tu as atteints ton but, a ton age ce n'est pas rien. "

C'était vrai que, s'il était parti dans cet objectif et qu'il l'avait atteint en l'espace d'a peine deux ans, il avait de quoi etre fier. Bon, alors peut-être que malgré son age, au vue de son statut de chanteur, il pourrait rentrer dans le bar...? Au pire, notre professeur avait un peu de liquide sur lui qui devrait convaincre le videur.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar
MessageSujet: Re: > Le vin console les tristes, rajeunit les vieux, inspire les jeunes, soulage les déprimés du poids de leurs soucis. [Kalvin]    Jeu 28 Juil - 9:33

Je savais que ceci n'était pas bon de me confié au premier venu. Mais je trouvais Mathews vraiment gentil et si je l'embettais il l'aurait dit depuis longtemps. Lorsque je lui avais dis mon âge il avait rit.

J'en ai 26, tu m'fais prendre un coup de vieux là

M'avait il dit. Je souriais. Lorsque je lui avais parlé de mon groupe de musique il semblait ne pas trop connaître en fait. Ca ne me déplaisait pas d'ailleurs. Car, ENFIN, pensais je, je discutais avec une personne qui n'allait pas me sauté dessus en hurlant ' C'est Kalvin, la chanteur de The Demon's. ' Mathews finissait par me féliciter pour mon but atteind : faire carrière dans la chanson.

Je te remercie Mathews. Mais tu sais. Je suis plutôt heureux qu'enfin quelqu'un ne sache pas vraiment qui je suis vraiment. Car, lorsque je suis en ville c'est limite si tout le monde n'allait pas me sauter dessus en hurlant ' Kalvin, le chanteur ! '. Ca fait plaisir, car enfin je parle avec une personne qui me regarde pour ce que je suis, donc un jeune ado de dix sept ans et pas un chanteur d'un groupe connu dans l'Amérique.

Je souriais toujours à Mathews, cet homme était vraiment agréable, une personne vraiment avec qui on avait l'envie de discuté longuement sans se coucié de rien. Il était gentil.

J'observais par la fenêtre et remarquais que l'averse avait finit de tombée. Je me retournais alors vers Mathews.

L'averse à cessée. Tu veux toujours m'emmener en ville ?
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar
MessageSujet: Re: > Le vin console les tristes, rajeunit les vieux, inspire les jeunes, soulage les déprimés du poids de leurs soucis. [Kalvin]    Jeu 28 Juil - 9:50

  • Mathews n'avait pas envisagé la célébrité du jeune homme si grande. A l'entendre, il ne passait pas inaperçu dehors, et avait une renommée qui lui échappait un peu. les jeunes célébrités devaient dorénavant faire face a des problème de notoriété bien différente qu'avant. Mais de quoi allait-il se plaindre, ça devait être amusant a son age d'être si populaire, non. En tout cas, quand bien même aurait-il sut qui il était, ou maintenant qu'il le savait, ça n'aurait et n'allait rien changé. Ça n'était pas inclus dans le mode d'emploi Brennan, ça, l'hystérie ou les airs mielleux.

    "L'averse à cessée. Tu veux toujours m'emmener en ville ?" Il le regarda avec un air plutôt amusant, levant les sourcils en faisant la moue, l'air de dire : bah oui gros nigaud. Il lui avait proposer il n'allait pas refuser cette fois ci. Et puis, c'était une excuse pour se détendre lui aussi, sa mère l'avait tellement lessivé... " Bien sur, sourit-il, mais avant on passe chez moi j'ai mon sac a déposer, et je mangerai bien un morceau pas toi ?" fit-il , l'invitant ainsi. Bon Mathews avait beau avoir critiquer la naïveté de l'ado, il n'était pas mieux. Il invitait un gamin rencontré quelques instants plus tot a venir chez lui, sans meme se méfier. Ca aurait pu etre un sale gosse, un voleur, un tueur? Au pire, le prof savait très bien se défendre. Non, en faite, le fait qu'il ait le meme age que Nathan l’empêchait de penser en mal, et de ne pas avoir confiance. Et puis, il avait l'air sympa ce gosse, il était attachant tout du moins.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar
MessageSujet: Re: > Le vin console les tristes, rajeunit les vieux, inspire les jeunes, soulage les déprimés du poids de leurs soucis. [Kalvin]    Jeu 28 Juil - 10:05

J'observais Mathews attendant une réponse puis c'est alors qu'il répondait d'une voix douce et même accompagnée d'un sourire :

Bien sur, mais avant on passe chez moi j'ai mon sac a déposer, et je mangerai bien un morceau pas toi ?

Je sourais à sa réponse. J'étais plutôt heureux de l'entendre me proposé d'aller chez lui mangé un morceau.

Evidemment que j'accepte. C'est un plaisir de passé du temps avec toi. Tu sais, Mathews, j'ai pas encore eu vraiment quelqu'un a qui réellement me confié, et je m'en voudrais de t'embetter avec ça, mais franchement j'aime ce que tu fais. M'écouté, alors que l'on ne se connait même pas.

Je souriais à nouveau à l'homme. J'étais content de savoir que dans ce monde des personnes avec un coeur existaient. Il avait su m'écouté pour mes petits problèmes d'ados et j'avais trouvé Mathews vraiment génial.

On y va ?

J'aimerais mieux connaître cet homme. Et le revoir m'aurait fait plaisir aussi. Il semblait assez intelligent et plutôt sûr de lui, j'appréciais ce type de personne. Ces personnes qui étaient un peu comme moi. Je l'avais dis à de nombreuses reprises mais durant mes années collèges j'étais le meilleur de ma classe. Je ramenais toujours les meilleures notes. J'étais le petit intello de ma classe. Quand à mes années lycée, j'étais toujours aussi sérieux en cours, mais, mes résultats ont baissé un peu par rapport à mes problèmes familiaux et privés.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar
MessageSujet: Re: > Le vin console les tristes, rajeunit les vieux, inspire les jeunes, soulage les déprimés du poids de leurs soucis. [Kalvin]    Jeu 28 Juil - 10:23

"Évidemment que j'accepte. C'est un plaisir de passé du temps avec toi. Tu sais, Mathews, j'ai pas encore eu vraiment quelqu'un a qui réellement me confier, et je m'en voudrais de t’embêter avec ça, mais franchement j'aime ce que tu fais. M'écouter, alors que l'on ne se connait même pas." Ca ne déclencha qu'un vague sourire. C'était donc ça. Kalvin avait besoin d'être écouter, et il avait donc bien fait de le faire, de ne pas lui dire ce a quoi il avait légèrement penser : arrête de déballer toute ta vie. Peut-être que c'était le brun qui se méfiait trop des gens et de ce fait qu'il ne parlait pas assez de lui. En faite, ils étaient presque complémentaire, l'ado se confiait totalement, lui ne disait rien quand a sa vie privée mais écoutait néanmoins le blond. " Tu ne m’embête pas" ajouta toutefois le professeur. Il avait l'habitude de toute façon, entre sa soeur tous les soirs qui lui demandait conseil, ses élèves qui le trouvait durant ses pauses pour lui parler, son MSN ou facebook sans arrêt en activité parce que certaines personnes voulaient parler... Alors oui, écouter les autres, il savait très bien le faire.

"On y va ?" pressa alors le Sicilien. Hochant la tête, il récupéra son sac de voyage et poussa la porte du caveau pour en sortir. Il avait beau faire nuit, la pluie étant passée, c'était agréable de partir de cet endroit. Il marcha donc jusqu'à la sortie, empruntant alors ce raccourcis qu'il avait voulu utiliser a l'origine. Et pour faire la conversation, il demanda ; Tu ne fais que chanteur Kal', ou tu as des études a cotés? Bah s'il allait passé la soirée avec, autant qu'il en sache un peu plus sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar
MessageSujet: Re: > Le vin console les tristes, rajeunit les vieux, inspire les jeunes, soulage les déprimés du poids de leurs soucis. [Kalvin]    Jeu 28 Juil - 10:34

Heureux de pouvoir enfin partir de cet endroit et de pouvoir aller loin du cimetière, je sortais aussi rapidement que Mathews. Et découvrais le cimetière dans la nuit aussi obscure mais fraiche. C'était bizarre pour moi, la toute première fois que je ressentais une fraicheur ainsi à Beverly Hills. J'avais beau n'être pas dans cette belle ville depuis longtemps, je m'étais habitué au climat chaud de l'Amérique. Je suivais Mathews qui semblait bien avoir un raccourcis vers, certainement, chez lui.

On se croirait dans un film d'horreur tu trouves pas ? Ou alors dans le clip Thriller de Mickael Jackson, paix à son âme, tu sais avec les morts vivants et lui qui dansent pendant la nuit dans un cimetière. Ca serait plutôt étrange si ça nous arrivait.

Je ne pouvais m'empêcher d'imaginé la scène dans ma petite tête, les morts qui sortent de leurs tombes et qui se mettaient à dansé autour de nous deux. Je souriais mais n'osais pas rire de peur que Mathews me prenne pour un tarré.

Durant la route, Mathews me demandait si je faisais des études, ou si j'étais seulement chanteur. Je souriais.

Non, je suis juste chanteur. Sinon, à la rentrée je vais faire ma dernière année de lycée. Et toi alors ? Tu fais quoi dans la vie Mathews ?

Nous étions enfin sortit du cimetière et nous voici qui arrivions dans une rue. Ne la connaissant pas trop. Je m'adressais à Mathews.

On est où là ? Cette rue, elle me dit pas grand chose à vrai dire ...
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar
MessageSujet: Re: > Le vin console les tristes, rajeunit les vieux, inspire les jeunes, soulage les déprimés du poids de leurs soucis. [Kalvin]    Sam 30 Juil - 14:44

  • On se croirait dans un film d'horreur tu trouves pas ? Ou alors dans le clip Thriller de Mickael Jackson, paix à son âme, tu sais avec les morts vivants et lui qui dansent pendant la nuit dans un cimetière. Ça serait plutôt étrange si ça nous arrivait. » Mat regarda le jeune homme avec un sourire en coin. Il avait eu les mêmes pensées, il n'allait pas se moquer de lui non plus. En même temps, je crois que traverser un cimetière de nuit évoque les même idées absurdes chez n'importe qui. Il répondit : «  étrange ? Non, je dirais loufoque, impossible... enfin j'espère ! »S'exclama-t-il. C'est vrai... comment réagir devant un zombie? Il fallait du temps d'adaptation tout de même ça n'était pas une situation confortable... Il roula des yeux. Pourquoi pensait-il a çà, ça n'existait pas.

    Kalvin répondit qu'il n'était que chanteur. Ça le surprit et le désola à la fois. Il avait du mal a comprendre ce qui motivait un enfant a tout abandonner. Nombre de grande star n'ont pas de diplômes. Il ne comprenait vraiment pas. Pourquoi ne pas assurer ses arrières, le showbizz n'est pas la voix d'orientation la plus connue pour sa sécurité. Cependant il lui annonça qu'il comptait finir son année de lycée, ce qui plut d'avantage au brun. Lui retournant la question, Mat' répondit d'une voix claire : « Je suis prof de Litté a B.I. C'est sympa, j'aime beaucoup. J'ai toujours aimé l'enseignement, que ce soit du coté du bureau ou de l'autre. » C'est vrai que Mat' avait toujours eu cette passion. Petit, quitter sa mère pour l'école ne l'avait jamais gêné, au contraire, a la fin de la journée il avait tout son nouveau monde a lui raconter. Au divorce de ses parents c'était lui qui aidait sa petite sœur a faire ses devoirs. Au lycée il était génial. A la fac, le seul problème majeur qu'il eut fut de se lever le matin, sinon, ses résultats était plus qu'excellent. Et maintenant, les notes, c'était lui qui les distribuaient.

    Ses pensées furent interrompu par la voix de son invité : « On est où là ? Cette rue, elle me dit pas grand chose à vrai dire ... » Il regarda autour de lui et sourit :  «  mais si je suis sur que tu connais. Si tu va a gauche tu repars vers le centre ville, t'arrive droit sur l'hopital. Sinon nous on va a droite, j'habite par la », commenta-t-il en empruntant alors ce chemin. Rapidement, après deux petites rues, ils arrivèrent devant un immeuble. Tapant le code d'entrée, il poussa la porte et invita Kalvin a le suivre, la le lui tenant. Quand celui ci arriva, il monta un étage accompagné du chanteur et mit ses clés dans la serrure, puis tourna la poignée. «  J'espère que t'as rien contre les chats? » demanda-t-il en ouvrant la porte. A peine celle ci fut-elle ouverte qu'une magnifique chatte blanche vint se frotter a leur jambes, ondulant son corps entres celle-ci : «  Je te présente Phèdre. Méfie toi, elle a un caractère de chien. » Il avança alors sans se préoccuper de l'animal qui se mit a miauler en le suivant, puis qui retourna vers Kalvin, dans l'espoir d'avoir un peu plus d'attention. «  Tu veux manger quoi? » demanda-t-il en réfléchissant a ce qu'il avait dans ses placards. Ca faisait un moment qu'il n'avait pas fait les courses, la poubelle était pleine a craqué de junk-food. Pizza, Mcdo, chinois.. Il se rappela avoir du riz, et lui proposa à la suite : « Riz cantonnais, ca te dis? » Il ne cuisinait pas beaucoup, et c'était dommage, car il se débrouillait encore pas trop mal a ce niveau la.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar
MessageSujet: Re: > Le vin console les tristes, rajeunit les vieux, inspire les jeunes, soulage les déprimés du poids de leurs soucis. [Kalvin]    Sam 30 Juil - 16:14

Lorsque nous arrivions dans une rue qui me paraissait inconnue, j'avais à Mathews si il pouvait me dire où on était. Je souriais en l'entendais me répondre.

Mais si je suis sur que tu connais. Si tu va a gauche tu repars vers le centre ville, t'arrive droit sur l'hopital. Sinon nous on va a droite, j'habite par la.

Oui je connaissais cette rue. Je me rappellais enfin, je hochais la tête et nous allions donc en direction de son domicile. Les rues étaient vides, en même temps il était environ vingt-trois heures et il avait beaucoup plu donc ça pouvait expliqué cela. Le ciel était noir, on y voyait a peine ce que l'on faisait tellement c'était sombre.

Nous arrivions devant son immeuble et montons les escaliers. C'est devant sa porte qu'il me demandait d'une voix douce.

J'espère que t'as rien contre les chats?

Non, au contraire j'adorais les chats, et c'est a peine au moment où Mathews avait ouvert la porte qu'un chat blanc venait nous voir et miaulait.

Je te présente Phèdre. Méfie toi, elle a un caractère de chien.

Je souriais et répondais d'une voix douce.

Je n'ai rien contre les chats, bien au contraire j'adore les animaux. Ton chat est vraiment très beau.

Pendant que je discutais avec Phèdre, Mathews cherchait dans ses placarts et me proposais du riz cantonais. Je souriais et me rappellais que ça faisait bien longtemps que je n'en avais pas mangé alors je réponais tout de suite.

Ca me va parfaitement. Ca fait bien longtemps que je n'en ai pas mangé d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvitéavatar
MessageSujet: Re: > Le vin console les tristes, rajeunit les vieux, inspire les jeunes, soulage les déprimés du poids de leurs soucis. [Kalvin]    Mar 2 Aoû - 23:07

Il invita le jeune homme dans le salon le laissant s'installer. Kalvin avait l'air partant pour du riz cantonnais. Ainsi soit-il. Après tout, il avait une star a la maison, il fallait qu'il exhausse la moindre de ses volontés. Ça l'amusa. Non, jamais il ne se comporterait ainsi. Quel intérêt? Mise a part de le rendre insupportable avec un caractère de diva? Honnêtement, même si ça avait été Obama chez lui, il n'aurait pas servit l'argenterie. Bon alors, pour du riz cantonais.. Du riz, OK. Il sorti le paquet. Oignons? Ah mince, non. Bon tant pis. Jambon? Il ouvrit son frigo et blêmit. Depuis quand n'avait-il pas fait de courses, sérieux?

Deux oeufs se battaient en duel dans la porte du réfrigérateur, une bouteille de coca se sentait isolée, perdue dans le bac a légume parmi les bières. Il jeta un oeil a son placard, et y trouva une conserve de petits pois.. Périmée. Super. Ca serait donc du riz cantonais.. sans cantonais ? Pas moyen de bouffer juste ça. Il prit un paquet de chips et deux verres, coinçant la bouteille de coca contre son torse et son bras, et attrapa avec deux doigts la bouteille de whisky. Il rejoignit son invité dans la salle a coté et ronchonna : Phèèèèdre, laisse le." Effectivement, la chatte recherchait tout son retard d'affection en allant câliner Kalvin, donnant parfois des coups de pattes dans ses cheveux . " Bon hum. Le riz canto c'est mort j'suis désolé. On grignote un coup, on boit un verre, éventuellement on trouve un truc ouvert pour s'acheter une connerie a manger et je t’emmène a la découverte de la vie, fit-il en souriant. Il avait pour idée d'emmener le jeune homme dans une boite a streap tease, ça allait lui donner envie de fréquenter des milieux autres que les cimetières... Il posa un verre devant lui et se débarrassa du tout en le déchargeant sur la table basse. " Si tu veux autre chose, j'ai de la bière. Après tout t'es encore un gamin j'vais pas te saouler.. Mais si tu veux te prendre ta cuite ce soir, j'ai aussi un fond de la vodka qui doit trainer dans le mini bar."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: > Le vin console les tristes, rajeunit les vieux, inspire les jeunes, soulage les déprimés du poids de leurs soucis. [Kalvin]    

Revenir en haut Aller en bas
 

> Le vin console les tristes, rajeunit les vieux, inspire les jeunes, soulage les déprimés du poids de leurs soucis. [Kalvin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beverly Internat :: The Xtra-